Algérie : 200 000 doses du vaccin chinois Sinopharm prochainement réceptionnées.

Algérie : 200 000 doses du vaccin chinois Sinopharm prochainement réceptionnées.

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

 L’ambassadeur de la République populaire de Chine en Algérie, Li Lianhe, a annoncé qu’un don de 200.000 doses du vaccin chinois anti-Covid-19 sera réceptionné par l’Algérie dans les prochains jours, exprimant la disponibilité de son pays à accorder « toutes les facilitations » à l’Algérie pour l’acquisition du vaccin chinois Sinopharm.

Le Gouvernement chinois « a décidé de faire don à l’Algérie de 200.000 doses du vaccin produit par la société chinoise Sinopharm, lequel sera réceptionné dans les prochains jours a indiqué l’ambassadeur chinois à Alger, exprimant par la suite la disposition de son pays « à continuer à apporter l’appui et l’aide nécessaires, selon les besoins exprimés par l’Algérie », étant donné que la Chine « est un ami précieux et cher à l’Algérie ».

"Ce beau geste de l'Algérie a été récompensé par un don fait par la Chine, son gouvernement, son ambassade à Alger, ses sociétés et sa communauté établie en Algérie, sous forme d'une grande quantité de masques de protection, de tests rapides, de respirateurs et autres produits pour faire face à la pandémie, au profit du peuple algérien ami, outre l'envoi d'une équipe d'experts médicaux pour contribuer à la lutte contre le nouveau coronavirus"

Li Lianhe

Evoquant la coopération entre l’Algérie et la Chine en matière de lutte contre la pandémie du nouveau coronavirus, l’ambassadeur de chine en Algérie a affirmé que les deux pays « se sont entraidés en toute solidarité pour faire face aux difficultés, s’érigeant en modèle d’unité et de coopération au sein de la communauté internationale en matière de lutte contre la pandémie », rappelant que l’Algérie était parmi les premiers à apporter une aide médicale urgente à la chine au début de l’épidémie de coronavirus Sars-cov-2.

A une question sur les vaccins chinois et leur rôle en matière de lutte contre la Covid-19 au niveau mondial, l’ambassadeur chinois a fait état de 5 vaccins chinois anti-covid-19 qui sont actuellement au stade 3 des tests cliniques hors-Chine, affirmant que ces vaccins sont « efficaces et sûrs », selon les tests effectués. 

Selon le diplomate chinois, le Gouvernement de Chine a donné, à ce jour, « son autorisation conditionnelle de mise sur le marché pour deux types de vaccins chinois, en l’occurrence les vaccins ‘Sinopharm’ et ‘Sinovac' ».

Il a également indiqué que le Gouvernement de son pays « a lancé la campagne de vaccination des catégories de la population les plus à risque dans le pays, et à la date du 9 février en cours, 40.52 millions de doses de vaccin ont été distribuées en Chine », ajoutant que plus de dix pays, dont les Emirats arabes unis, le Bahrein, l’Egypte, la Jordanie, la Turquie, l’Indonésie et le Brésil « ont donné leur approbation pour l’utilisation des vaccins chinois qui ont prouvé leur innocuité et efficacité ».  

En se focalisant sur ses efforts pour satisfaire la forte demande locale sur les vaccins, la Chine a réussi, néanmoins, à « surmonter » les difficultés pour l’application de l’annonce « importante » faite par le Président chinois, Xi Jinping en vue de faciliter l’accès des pays en développement au vaccin, élaboré avec succès en tant que produit destiné au monde entier.

Quant aux quantités de vaccin à produire localement, le ministre a fait savoir que « l’objectif est de produire des quantités suffisantes pour couvrir la demande nationale », ajoutant que « la maitrise de la biotechnologie permettra de réaliser la sécurité sanitaire avec une production locale et nous allons produire des vaccins selon la demande ».

Il a affirmé, dans ce sens, que la Chine "a coopéré récemment avec d'autres pays, notamment ceux en développement, et n'a ménagé aucun effort pour leur apporter aide et assistance".

Li Lianhe

Source : APS

Laisser un commentaire