test covid-19
Source : breathonix

Coronavirus : une nouvelle méthode pour le détecter

Les technologies et moyens de détection du coronavirus se multiplient au fur et à mesure des recherches. Outre le traditionnel test RT-PCR, effectué à l’aide d’un échantillon nasal, il existe aussi les tests salivaires, les tests antigéniques ou la mesure de la température, tous plus ou moins fiables. 

Breathonix, une start-up de Singapour, vient de mettre au point un test capable de détecter le coronavirus dans la respiration, c’est-à-dire en soufflant sur un appareil.

Une nouvelle méthode de détection du Covid-19

L’appareil se base sur les composés organiques volatils (COV) exhalés dans la respiration. « Les COV sont produits par diverses réactions biochimiques dans les cellules humaines. Différentes maladies entraînent des modifications spécifiques de ces composés, ce qui provoque des changements détectables dans l’haleine d’une personne. Ainsi, les COV peuvent être mesurés comme marqueurs de maladies comme la Covid-19 », explique Jia Zhunan.

Ce sont d’ailleurs ces mêmes COV qui sont recherchés par les chiens renifleurs de coronavirus, actuellement entraînés dans plusieurs pays du monde pour un usage au niveaux des aéroport.

 

« Notre test est facile à mettre en œuvre et ne nécessite pas de personnel spécialement formé ni de traitement en laboratoire, assure Jia Zhunan, le directeur de BreathonixLes résultats sont générés en temps réel, ce qui en fait une solution intéressante pour le dépistage de masse, en particulier dans les zones à forte circulation humaine, comme les aéroports, les événements sportifs, les conférences ou les concerts. »

Un prix défiant toute concurrence !

Le test consiste à souffler dans un appareil équipé d’un embout jetable. L’haleine est analysée par un spectromètre et un programme délivre le résultat en quelques seconde seulement.

Un essai mené sur 180 patients a montré une fiabilité de 90 % avec une sensibilité de 93 % — ce qui signifie que 93 % de personnes sont testées positives lorsqu’elles sont atteintes de la maladie — et une spécificité de 95 % — ce qui signifie qu’il engendre 5 % de faux positifs, c’est-à-dire de personnes testées positives alors qu’elles n’ont pas la maladie.

Le test coûterait beaucoup moins qu’un test RT-PCR.

Néanmoins, le test de Breathonix agit plus comme un outil de détection de premier niveau, un test positif devant être confirmé par un test PCR.

Une course au test rapide est lancée dans le monde.

La start-up, issue d’un laboratoire de recherche de l’université de Singapour, doit maintenant effectuer un essai à plus grande échelle incluant 600 personnes. Et elle n’est pas la seule sur ce marché.

 L’université de Northumbria (Royaume-Uni) est elle aussi à la recherche d’un test rapide, peu couteux et fiable ainsi que l’université de Tasmanie qui a développé un outil similaire.

Le Français Sanofi et la start-up californienne Luminostics travaillent quant à eux sur le développement d’un test de dépistage de la Covid-19 à faire soi-même sur son smartphone à partir d’un échantillon de salive.

Tout ceci dans le but de contenir l’épidémie de coronavirus.

Votre avis sur l'article :
5/5
Share on facebook
Share on pinterest
Share on twitter
Share on tumblr
Archives
Free Download WordPress Themes
Download WordPress Themes
Premium WordPress Themes Download
Free Download WordPress Themes
ZG93bmxvYWQgbHluZGEgY291cnNlIGZyZWU=
download micromax firmware
Download Best WordPress Themes Free Download
ZG93bmxvYWQgbHluZGEgY291cnNlIGZyZWU=