Masque virucide : une excellente barrière face au coronavirus
Source : https://iletaitunefoisunmasque.fr/

Masque virucide : une excellente barrière face au coronavirus

Avec la pandémie de coronavirus (sars-cov-2) responsable de la maladie du Covid-19, le port du masque est devenu presque obligatoire partout à travers la Planet pour diminuer la transmission de ce virus, certaine sociétés de technologies ont développer des masques et des gants dit « virucides » qui signifie littéralement  » tueurs de virus ».

Des masques tueurs de virus.

Depuis plusieurs mois maintenant, et ce à cause de la pandémie de coronavirus, le masque en tissu fait partie intégrante de notre quotidien, que ce soit au bureau ou durant nos activités quotidiennes.

Des sociétés technologiques comme DR technologie ont mis au point des masques virucides en tissu extrêmement efficaces contre le coronavirus, en effet, ces masques non seulement servent de barrière contre le virus, et également neutralisent et détruisent le virus et également microbes et bactéries grâce à ses couches de tissu très spéciales.

De quoi ce compose le masque ?

Trois couches composent le masque virucide en question. La première (côté air inspiré) tue les microbes entrant en contact et la seconde (intermédiaire), fait office de filtre pour protéger la personne des autres particules et de la poussière. Enfin, la dernière couche (côté air expiré) chargée positivement en ions tue les agents pathogènes sortants si le porteur est déjà lui-même infecté.

Plus respectueux de l’environnement que la plupart des autres masques, celui-ci nécessite en effet moins de lavages car la destruction naturelle des bactéries le rend auto-nettoyant. D’ailleurs, nettoyer ce masque ne nécessite rien de plus qu’un simple rinçage à l’eau froide. Ceci permet d’éviter les questionnements en lien avec le lavage des masques réutilisables. Évoquons également le fait que ce dernier a été fabriqué dans un tissu confortable, garant d’une bonne respirabilité.

Un masque durable et efficace !

« Les tissus des faces intérieure et extérieure sont traités avec un revêtement polymère fixé au tissu qui concentre une grande densité de charge positive. Il faut savoir que les parois cellulaires des coronavirus et des bactéries pour la plupart sont chargées négativement. Lorsqu’elles rencontrent la surface du tissu, il va y avoir une différence de pression qui va faire exploser la charge et la paroi cellulaire sera détruite, comme un effet d’aimant. Alors le virus ou la bactérie sont désactivés et ne peuvent plus être transportés » explique  Xavier Pailloux, directeur commercial de Livinguard.

En ce qui concerne son entretient, étant donné que ce masque est « auto-désinfectant » et qui a prouvé son efficacité durant 210 jours d’utilisation, un simple lavage à l’eau froide suffit pour le nettoyer.

Source : futura-science / ilétaitunefoisunmasque

Share on twitter
Share on facebook
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on whatsapp

Laisser un commentaire