Médecine & tech : Philips rachète la firme américaine BioTelemetry.

Médecine & tech : Philips rachète la firme américaine BioTelemetry.

Share on twitter
Share on facebook
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on whatsapp

Le géant néerlandais de l’électronique annonce le rachat pour 2,8 milliards de dollars (2,3 milliards d’euros) de la firme américaine BioTelemetry spécialisée dans la surveillance cardiaque à distance.

Le holter cardiaque portable.

L’activité de BioTelemetry, qui a réalisé en 2019 un chiffre d’affaires de 439 millions de dollars, « se concentre principalement sur le diagnostic et le suivi des troubles du rythme cardiaque, représentant 85 % de son chiffre d’affaires », précise Philips dans son communiqué de presse. Le portfolio de la firme américaine comprend ainsi des moniteurs cardiaques portables (comme un patch de télémétrie cardiaque ambulatoire mobile ou encore un moniteur Holter étendu) qui détectent et transmettent sans fil des rythmes cardiaques anormaux.

BioTelemetry, qui emploie pas moins de 1.900 personnes, propose également des analyses de données et des services basés sur l’intelligence artificielle. La firme américaine fournirait ainsi ses services à plus d’un million de patients par an.

Un marché qui pèse 3 milliards d'euros.

Avec ce rapprochement, Philips entend réaliser des synergies significatives tirées par des opportunités de ventes croisées, une expansion géographique et des gains de productivité. BioTelemetry, croit savoir le géant néerlandais, devrait afficher en 2020 « une croissance à deux chiffres et améliorer sa marge d’EBITDA de plus de 20 % d’ici 2025 ».

Philips, dont la division Santé personnelle a engrangé un chiffre d’affaires de 5,85 milliards d’euros en 2019, vise avec BioTelemetry un marché de la surveillance des maladies chroniques estimé à près de 3 milliards. Un secteur en croissance, estime le géant néerlandais, basé sur la prévalence des appareils de surveillance à distance facilitant le quotidien des patients.

 

Sources : Les echos

Laisser un commentaire