Coronavirus Algérie : quel vaccin contre la Covid-19 choisir ?

Coronavirus Algérie : quel vaccin contre la Covid-19 choisir ?

Selon l’OMS, plus de 300 vaccins contre le coronavirus (sars-cov-2) responsable de la Covid-19 (coronavirus disease 2019) sont entrain d’être élaborer, 28 d’entre eux seraient en cours d’évaluation dans des essais cliniques sur l’homme, et dix seraient en phase 3 des essais cliniques (phase d’essaie a grande échelle).

Vaccin russe? chinois? américain ou allemand ?

La Russie et la Chine sont les premières à administrer de façon massive un vaccin et à le commercialiser. Le vaccin russe Spoutnik V est le premier au monde à être homologué, son nom faisant référence au premier satellite envoyé dans l’espace. La Chine aurait déjà vacciné 350 000 personnes début octobre 2020.

Le 9 novembre 2020, Pfizer et son partenaire BioNtech annoncent que le candidat vaccin contre la Covid-19 qu’ils préparent est efficace à 90 %. Cette nouvelle provoque une flambée  des bourses mondiales. Le 17 novembre 2020, Moderna annonce elle aussi que son vaccin est efficace à 94 %. Le 2 décembre, le vaccin Pfizer-BioNTech est approuvé par le MHRA pour le Royaume-Uni.

Les 10 vaccins en phase 3 des test :

Sur les 321 vaccins actuellement en tests, seulement 10 sont en phase 3 des essais cliniques sur l’homme.

Ils sont répertoriés sur ce tableau ci-dessous ;

 

vaccins covid19

vaccins covid19

Quel vaccin l'Algérie compte acheter ?

L’Algérie tient à acquérir le meilleur vaccin en matière de qualité, en prenant en compte ses effets secondaires et le coût.

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, insiste que le gouvernement algérien s’engage à acquérir le vaccin anti-Covid « au profit de nos citoyens dans les meilleurs délais », tout en indiquant que « le choix du produit, qui revient en premier lieu à l’autorité sanitaire, doit impérativement offrir les gages de qualité, de fiabilité et bénéficier de l’agrément de l’Organisation mondiale de la santé.

Des négociations sont en cours entre les autorités publiques et des laboratoires, des consulats et autres, pour l’acquisition du vaccin dès sa disponibilité, selon les normes sanitaires indiqué par Organisation mondiale de la Santé, a assuré pour sa part le ministre de la Santé de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid.

Il a rassuré à ce propos que les autorités publiques, attendent les résultats des tests effectués par les laboratoires afin d’opter pour le vaccin qui sera acquis par l’Algérie, observant que cette démarche, « qui prendra le temps nécessaire, est un processus d’une grande sensibilité en raison, d’un côté, de la diversité des vaccins annoncés et d’un autre côté pour absence d’une vaccination généralisée à l’exception de quelques pays qui ont effectué la troisième phase d’expérimentation sur un nombre limité de volontaires ».

Le Royaume-Uni a approuvé l’utilisation du vaccin des laboratoires Pfizer et BioNTech.

le monde entier a les yeux rivés sur eux, si le vaccin s’avère être efficace au Royaume-Uni, et présente une réponse immunitaire suffisante (stimulation des anticorps), il est clair que plusieurs pays vont passer commande et l’Algérie suivra très probablement. 

Les propos du ministre Lotfi Benbahmed :

Le ministre délégué à l’Industrie pharmaceutique, monsieur Lotfi Benbahmed, a indiqué dans une interview, que l’Algérie dispose d’usines, de moyens matériels et humains nécessaire pour la fabrication du vaccin contre la Covid-19, sans donner plus de details.
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on whatsapp

Laisser un commentaire